28.12.2020

Projet de recherche: bilinguisme et aphasie

Divers

Je m’appelle Silke Coemans, chercheuse doctorante au Fonds Fédéral de la Recherche Scientifique (FFRS/FWO), travaillant à la Vrije Universiteit Brussel.

Je vous contacte au sujet de l’éventuel recrutement de patients pour notre projet de recherche. Le projet porte sur le bilinguisme et la démence, avec un accent sur les Aphasies Primaires Progressives (APP). Notre population d’étude se compose de deux groupes expérimentaux : les patients atteints d’APP et les patients avec une aphasie après un AVC. Ces patients ont 50 ans ou plus et ont été fonctionnellement bilingues néerlandais / français toute leur vie.

La recherche est menée en collaboration avec l’Université de Groningue et l’Université Johns Hopkins de Baltimore et a été approuvée par le comité d’éthique de l’UZ Bruxelles.

Nous étudions l’utilisation de la stimulation transcrânienne à courant continu (tDCS) en combinaison avec des séances de logopédie, visant des compétences spécifiques affectées dans la langue primaire du patient. La tDCS augmente l’activation neuronale. Puisque des séances de logopédie sont la seule possibilité pour les patients de progresser (ou de ralentir le déclin), nous espérons que l’application de la tDCS peut conduire à des effets plus rapides, plus importants et plus durables. En outre, nous étudierons les voies neuronales impliquées dans les fonctions de la parole et du langage grâce à des scintigraphies cérébrales (représentation de tenseur de diffusion, DTI).

Avant le début du protocole de recherche, des tests de maîtrise de la langue et de cognition sont effectués. Ensuite, les patients recevront des séances de logopédie en deux phases de trois semaines : une fois en combinaison avec la tDCS et une fois avec une stimulation placebo. Ces deux phases seront séparées par une pause de deux mois. Quatre moments d’évaluation auront lieu : avant la thérapie, après chaque phase de thérapie et deux semaines après la dernière séance de thérapie. Cette évaluation consiste d’un test de compétence linguistique, un test d’attention et un scan DTI.

J’espère que vous avez une image claire de qui nous recherchons et de ce que nous souhaitons faire. Si vous ou votre cabinet travaillez avec des patients qui correspondent aux profils susmentionnés, j’aimerais envisager une possible collaboration. Bien sûr, nous souhaitons trouver le plus de participants possibles afin d’atteindre des résultats concluants et généralisables, pour enfin améliorer la thérapie !

Je reste à votre entière disposition pour toutes questions. Vous pouvez me joindre au numéro de téléphone suivant + 32 498 30 84 87, ou par e-mail. Si vous le souhaitez, je peux me rendre à votre cabinet pour fournir plus de détails.





0